• Provence…

    Provence…

  • septembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Laissez un commentaire

  • Fréjus…

    Fréjus…

  • Jongleurs…

    Jongleurs…

  • Spectacle

    Spectacle

  • Artisans…

    Artisans…

  • Histoire…

    Histoire…

  • Figuration…

    Figuration…

  • Animations…

    Animations…

  • Costumes…

    Costumes…

  • Accueil
  • > SPECTACLE HISTORIQUE FREJUS

SPECTACLE HISTORIQUE FREJUS

 

lalegendedesparcheminsdhermes1ere053.jpg

Inscrivez-vous pour 2009…

 

medieval29cc.gif

SPECTACLE HISTORIQUE FREJUS dans FESTIVAL HISTORIQUE FREJUS 2008 pdf Var Matin aout 2008

medieval12cc.giflalegendedesparcheminsdhermes1ere112.jpg

Fréjus aux couleurs de l’Histoire…Le résumé et les photos…

divider01d.gif

6 et 7 août…

Spectacle historique son et lumière

image0021.jpg

lalegendedesparcheminsdhermes1ere052.jpg

 Les photos du spectacle…

http://www.flickr.com/photos/christelecat/with/2745783577/

 _________________________________________________

lalegendedesparcheminsdhermes1ere110.jpg

lalegendedesparcheminsdhermes1ere070.jpg

lalegendedesparcheminsdhermes1ere077.jpg

lalegendedesparcheminsdhermes1ere096.jpg

Article Var Matin

pdf dans FESTIVAL HISTORIQUE FREJUS 2008 Var Matin aout 2008

Les 900 places du théâtre romain Philippe-Léotard n’étaient certes pas toutes occupées, mercredi soir, mais peu s’en fallait. En tout cas, le public a répondu en masse à l’invitation de l’association « Lou Mistériou », instigatrice des premières fêtes historiques de Forum Julii.

Il est vrai qu’une balade dans le passé et une invitation à remonter le temps, ça ne se refuse pas. Surtout quand la promenade vous emmène à travers les siècles et l’Histoire de la cité. Pas seulement romaine. Et surtout, surtout, quand le spectacle proposé met en scène une centaine de purs bénévoles, amateurs au sens le plus noble du terme.

La population locale, quoi. L’homme et la femme de la rue.

Un spectacle en plusieurs tableaux

Christèle Catalifaud-Barassin, à la base de cette initiative, pouvait donc avoir le sourire au terme de ce spectacle en plusieurs tableaux. Son message est remarquablement bien passé : « Il faut que la population de Fréjus s’approprie ces fêtes historiques et découvre ainsi l’histoire de la ville depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. C’est l’histoire de tous les Fréjusiens. J’espère que cette manifestation deviendra vite incontournable, d’autant que nous allons nous attacher à l’améliorer au fil des prochaines éditions. Merci également à la municipalité pour son aide, totale, précieuse ».

Le théâtre romain a donc pris des allures de Puy-du-Fou, grâce à l’interprétation de cette centaine de comédiens amateurs emmenant un public ravi sur les chemins de l’Histoire, d’Octave aux Chevaliers de Provence, à Saint François de Paule délivrant Fréjus de la peste, en passant par l’époque de François 1er, Napoléon Bonaparte, pour arriver au débarquement de Provence.

Les costumières à l’honneur

Le tout en son et lumière, costumes d’époque (confectionnés par des dames de Saint-Aygulf, quel travail en amont !) et saupoudré d’une fiction romancée, « L’oeil d’Aquila », mettant en scène le terrible Elmeric et les hommes en noir, autour d’une pierre magique sur le thème de la « Légende des parchemins d’Hermès ».

Plusieurs associations de Grenoble, Lorgues, Vidauban, etc. s’étaient par ailleurs impliquées dans ces festivités qui ne tarderont pas à être rapidement rodées.

Pour l’heure, voilà peut-être la manifestation culturelle qui manquait à Fréjus pour lui permettre de renouer totalement avec la richesse de son passé. Ne dit-on pas qu’il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ?

D’autant que, côté animations, elle fut rehaussée par toute une série d’animations où cracheurs de feu, chevaliers, danses de la Renaissance, jongleurs et troubadours, surent nous renvoyer vers une époque médiévale qui ne demande qu’à revivre chaque année et à s’inscrire définitivement dans l’Histoire de la cité.

Les spectateurs ne s’y trompèrent pas. Et reviendront.

Qu’ils soient gueux ou bien nés. Allez, festoyons et ripaillons, braves gens. Merci à « Lou Mistériou » et à tous ses bénévoles.

C. Bobo

Var-Matin

Laisser un commentaire

 

la gravure sur verre |
Tout est dessus |
VACANCES HERAULT(fontes) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les P'tits Faire-Part d'Elodie
| Blog de alsace-evasion.com
| marisolalain